Identité de marques et bonnes pratiques

Développer l’identité de sa marque dans le secteur culturel est un sujet quelque peu sensible. Nous nous en sommes rendus compte quand Cyril Leclerc a publié son article ici-même sur comment développer avec succès une marque pour son organisation sans pour autant perdre son âme et ses valeurs.

L’édition de cette année de Communicating the Museum (CTM 15) à Istanbul a essayé d’accompagner les professionnels de musées avec un atelier à la fois sur la création de marque mais aussi le co-branding. Selon la conférence, toutes les institutions, du fait que l’attention disponible diminue, sont en compétition les unes avec les autres afin d’attirer leur public. Les visiteurs potentiels ont des choix infinis ce qui implique que les institutions ont besoin de se connecter émotionnellement avec leur public, de devenir irremplaçables ou au moins créer des relations à long terme.

© Agenda CTM14 - Cedric Tourasse Photography

© Agenda CTM14 – Cedric Tourasse Photography

Les intervenants à l’atelier (Corinne Estrada, Directrice d’Agenda; Mark Goggin, Directeur exécutif du Sydney Living Museums; Jennifer Francis, Directrice générale du marketing au Philadelphia Museum of Art; Emmanuel Delbouis, Chef de projet au ministère français de la culture et de la communication; et Hakan Elbir, Fondateur d’Istanbul Social Entreprise) étaient tous d’accord sur le fait que l’identité de marque doit être quelque chose de tangible. Elle doit faire appel aux sens afin que le public puisse la voir, la toucher, la tenir, l’entendre, la regarder mais surtout puisse vouloir faire partie de l’expérience qu’elle crée.

© Agenda CTM14 - Cedric Tourasse Photography

© Agenda CTM14 – Cedric Tourasse Photography

Les participants ont pu réfléchir à travers des sessions de groupe en intelligence collective mais aussi voir ce qu’implique l’association de sa marque avec celle d’une marque de luxe ou de mode par exemple au niveau des valeurs de l’institution et ce que cela veut dire pour son public cible. Enfin, les participants ont pu être coachés par les intervenants pour la construction du squelette de leur modèle d’affaires et pour réaliser quelques travaux préparatoires à l’élaboration d’une stratégie marketing et/ou de communication quelle qu’elle soit.

En savoir plus sur CTM 15 à Istanbul.

Programme de l’atelier :

1ère partie : Points clefs

1. Qu’est-ce qui fait qu’une marque de musée est moderne ?
Mark Goggin, Directeur exécutif, Sydney Living Museums

2. Un engagement profond avec ses publics
Jennifer Francis, Directrice générale communication et marketing, Philadelphia Museum of Art

3. Relations et affiliations de marque
Emmanuel Delbouis, Chef de projet, ministère français de la culture et de la communication

2ème partie : Stratégie marketing
Comment ça marche pour mon musée ?

Sur le même sujet

3 Commentaires

  1. Identité de marques et bonnes pratiques ...
    8 septembre 2015 at 08:54 Répondre

    […] Développer l’identité de sa marque dans le secteur culturel est un sujet quelque peu sensible. Nous nous en sommes rendus compte quand Cyril Leclerc a publié son article ici-même sur comment développer avec succès une marque pour son organisation sans pour autant perdre son âme et ses valeurs.  […]

  2. Identité de marques et bonnes pratiques dans le secteur culturel - Cultureveille
    8 septembre 2015 at 09:13 Répondre

    […] Sourced through Scoop.it from: culture-communication.fr […]

  3. Identité de marques et bonnes pratiques ...
    8 septembre 2015 at 10:38 Répondre

    […] Développer l’identité de sa marque dans le secteur culturel est un sujet quelque peu sensible. L’édition de cette année de Communicating the Museum (CTM 15) à Istanbul a essayé d’accompagner les professionnels de musées avec un atelier à la fois sur la création de marque mais aussi le co-branding. Selon la conférence, toutes les institutions, du fait que l’attention disponible diminue, sont en compétition les unes avec les autres afin d’attirer leur public. Les visiteurs potentiels ont des choix infinis ce qui implique que les institutions ont besoin de se connecter émotionnellement avec leur public, de devenir irremplaçables ou au moins créer des relations à long terme.  […]

Laissez un commentaire