Apprendre à innover dans les arts visuels

/billet sponsorisé/ Le Guggenheim Museum de Bilbao, la Steinhardt School of Culture, Education, and Human Development de l’Université de New York et la Deusto Business School (Espagne) créent une nouvelle formation, l’International Leadership Program in Visual Arts Management (ILPVAM), à destination principalement des professionnels ayant au minimum cinq ans d’expérience dans le secteur culturel et plus spécifiquement les arts visuels.

Le programme combinera à la fois des enseignements provenant d’experts de trois continents (Amérique, Europe et Moyen-Orient) via trois modules et des séances de réseautage entre les participants eux-mêmes. Les modules s’intéresseront tout d’abord à une meilleure appréhension de leur environnement, à en dessiner les principales tendances pour en dégager une vision stratégique. Ils s’attacheront ensuite aux notions de leadership, du développement des audiences et du budget. Enfin, le troisième et dernier module conclura sur le management et l’élaboration de stratégies et du développement global des arts visuels. Chacun de ces modules aura lieu dans trois lieux distincts : Bilbao, New York et Abu Dhabi.

L’objectif de cette formation, au-delà de la volonté de créer un réseau de professionnels de la culture, vise à créer le terreau favorable à l’innovation, à permettre aux professionnels de s’interroger, de se remettre en question et de travailler de façon collaborative.

Changer le regard sur les musées

On peut dire que cette formation se donne les moyens d’atteindre son objectif. Trois grandes structures (universitaires ou muséale) se sont regroupées afin de pouvoir tirer le meilleur parti des expériences menées sur les trois continents cités plus hauts. Le corps académique réuni pour cette formation est impressionnant. On y dénombre ainsi pas moins vingt-trois professionnels de la culture provenant du Guggenheim Museum de Bilbao (bien sûr), mais aussi de la fondation Solomon R. Guggenheim de New York, la fondation Caixa, la Metropoli de Madrid, du Queens Museum, de la collection Patricia Phelps de Cisneros de New York et Caracas et de la Vienne Art Week, sans compter des galeristes et des artistes.

Pour en savoir plus sur les modalités d’admission c’est ici. Les frais de scolarité peuvent également couvrir l’hébergement.

Sur le même sujet

Un commentaire

  1. Aude MATHEY
    11 février 2013 at 15:25 Répondre

    Petite précision sur les billets sponsorisés.

    Qu’est-ce qu’un billet sponsorisé ?
    C’est l’équivalent du publi-rédactionnel mais pour les blogs. C’est-à-dire que l’on me propose de l’argent contre écriture d’un article entre 300 et 500 caractères (le plus souvent) avec mention d’un lien pour tracker les visites venant de mon site.
    Les informations que j’y mets sont assez générales, sauf si, bien sûr, je peux valider un avis après étude du sujet que l’on me propose.
    Les sujets proposés sont et seront toujours en lien avec le thème et la charte éditoriale de mon blog.
    Les billets sponsorisés sont et seront toujours mentionnés comme tels, ainsi que le précise la loi ( article L.121-1 du Code de la consommation). Méfiez-vous donc des sites qui ne mentionnent pas les billets sponsorisés.
    Je m’engage à ne pas publier plus d’un billet sponsorisé par mois.

    Pourquoi écrire des billets sponsorisés ?
    Tout simplement parce que j’espère qu’un jour mon blog pourra se subvenir à lui-même. J’y passe énormément de temps (que ce soit à rencontrer les professionnels, écrire les articles mais aussi à développer, gérer et communiquer autour du blog).

    Merci pour vos retours !

Laissez un commentaire