Art 2.0 : quand le web 2.0 inspire les artistes…

Via Culturebuzz

Le Web 2.0 n’anime pas seulement les geeks. De nombreuses performances artistiques, assumées comme telles ou non, trouvent leur inspiration dans l’esprit web 2.0, créant ainsi des œuvres collaboratives d’un nouveau genre. Voici une sélection de projets qui, bien que portés par un artiste, ont pour point commun de comporter un volet participatif pour aboutir. L’organisateur rend possibles et coordonne les différentes contributions mais abandonne le contrôle total de son œuvre pour engager le public à s’en emparer.

myspaceinvader.png

MySpace Invasion
L’artiste Space Invader, connu pour coller ses mosaïques sur les murs des villes s’en prend maintenant à MySpace. Le principe : vous ajoutez le profil Myspace Invader dans vos amis, le placez dans votre Top 8 et vous devenez envahi. Il y a près de 8000 profils participants pour l’instant.

emotionmap.jpg

Bio mapping
L’artiste Christian Nold a développé le concept de bio mapping. Le principe : pendant que vous vous baladez, un capteur de flux sanguin (du type détecteur de mensonge) couplé à un GPS enregistre l’intensité de vos émotions selon le lieu où vous vous trouvez. Le croisement de ces mesures permet d’identifier les points qui provoquent une haute émotion de ceux qui laissent impassible, et ainsi de dessiner une carte émotionnelle. Un exemple avec Greenwich et un autre avec San Francisco.

1000paintings.jpg

One Thousand Paintings
onethousandpaintings est une série de 1000 peintures de l’artiste zurichoise Sala, représentant respectivement les nombres de 1 à 1000. Chaque peinture est unique et son prix (en $) se déduit de la différence entre 1000 et le nombre représenté, à laquelle se superpose un système de primes en fonction du nombre de tableaux déjà vendus. Comme une idée qui rapporte est souvent copiée, Do you have a minute ? décline le concept avec les 1440 minutes du jour.

wall_of_the_world_walls_1_.jpg

Wall of the world
Ce projet, qui se veut la 8e merveille du monde, est un mur de 26 km de long situé en Lettonie et sera gravé des noms de 1% de la population mondiale, soient 65 millions de personnes. Pour y faire figurer le vôtre, c’est ici.

favcol.png

Favcol
Favcol montre la couleur dominante sur flickr en calculant la couleur moyenne de toutes les photos taggées favcol. Pour participer, il suffit juste d’ajouter favcol dans les tags d’une photo pour qu’elle soit prise en compte.

deleted.jpg

Deleted Images
Deleted Images ou the junkyard of art vous propose de partager les photos ratées que vous auriez effacées. Un autre regard sur la photographie… Après tout le mouvement lomographique est né comme ça.

googleeat.png

Google will eat itself
Ce projet part des constats que 1) Google étant côté en bourse, il est possible – avec beaucoup d’argent – d’en être propriétaire, 2) Google permet de gagner de l’argent avec AdSense. L’idée est donc simple : prendre à Google de l’argent via son programme de liens sponsorisés et l’investir immédiatement en actions Google, ce qui rend Google autophage. L’objectif est l’entière propriété de Google par les revenus que verse Google. Au rythme actuel, ce ne sera pas avant 200 millions d’années.

dna.jpg

Web2DNA
Web2DNA se propose d’afficher l’ADN de votre blog ou site web. Ci-contre l’ADN de Culture-Buzz.

momb.gif

Museum of Modern Betas
Le MoMB est un blog-musée qui recense tous les sites en version beta et en expose un screenshot. L’idée n’est pas sans rappeler le club Terminus de TechCrunch qui, lui, recense les sites web qui ont fermés.

biam.png

Bank of International Artmoney
La BIAM vise à incorporer un peu d’art dans les transactions commerciales. Le principe : après vous être enregistré auprès de la BIAM, vous pouvez créer des billets. Ceux-ci doivent être des pièces originales et mesurer 12 par 18 cm. Chaque billet ainsi créé vaut 27 € et sa valeur augmentera de 5 € par an pendant ses 7 premières années, il pourra de fait être utilisé pour payer les autres adhérant BIAM ou quiconque les acceptera (toutes les explications ici).

On peut également citer The Million Dollar HomePage, une performance dans son genre, qui a du son succès à la participation des internautes. De même que blogspot.com/” class=”spip_out”>PostSecret, qui publie chaque semaine les secrets que les internautes ont envoyés sur carte postale.

Enfin, pour terminer avec les initiatives au croisement de l’art et du web 2.0, parlons de l’excellent blog Buzzeum, qui répertorie les actions de marketing alternatif menées par les musées dans le monde. Ce blog est rédigé par l’auteure du blog Du marketing plein les doigts. Evoquons aussi le mashup Google Maps qu’a fait Artscape des expositions à Paris, disponible aussi en widgets.

Sur le même sujet

Laissez un commentaire