Expériences inédites au musée

La semaine dernière, un musée autrichien a défrayé les chroniques. Les journaux en ont même parlé, faisant là un sujet plus important que les parts congrues réservées aux événements culturels.

Visiter nu © DR

Visiter nu © DR

Ce musée est le Leopold de Vienne consacré à la vision du nu à travers les siècles. Lundi 18 février était organisée une visite spéciale dédiée à un public de naturistes. Surprenant ? Effectivement, pour un mois de février dans un pays soumis à un hiver continental… mais pas tant que cela quand on considère que l’Autriche est l’un des premiers Etats populaire pour ce type de mouvement et qu’en décembre dernier, un naturiste allemand s’était octroyé lui-même l’autorisation de visiter l’exposition dénudé, les visiteurs n’avaient pas été surpris et avaient pris cette déambulation pour une animation proposée par le musée, selon le Nouvel Observateur.

Parmi toutes les actions menées par les musées pour faire venir les visiteurs, comme par exemple cette opération menée par le Château de Versailles, celle-ci est sans doute la plus extrême.

Avez-vous en tête des expériences similaires ou décalées lancées par un musée pour s’adresser à son public ?

Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. Omer Pesquer
    1 mars 2013 at 12:07 Répondre

    Des expériences de ce type (nudité au musée) ont déjà été effectué, un exemple me revient en tête : http://pinterest.com/pin/268316090269615470/ (Museum of Contemporary Art de Sydney en mars 2012)
    Voir aussi du coté de Spencer Tunick par exemple au Museum Kunst Palast (Düsseldorf , 2006) http://goo.gl/itUo9

    • Aude MATHEY
      1 mars 2013 at 14:44 Répondre

      Merci Omer pour ces infos. Effectivement, celle du musée d’art contemporain de Syndney est très similaire au musée Leopold de Vienne. Par contre, l’action de Spencer Tunick est différente, car elle entre dans le cas d’une performance et de son travail d’artiste. Cela ne visait pas à attirer un autre public à visiter le musée.

Laissez un commentaire