Getty Images, partenaire de la machine de guerre commerciale Hello à la Gaïté Lyrique

Getty Images, premier fournisseur de contenus numériques (images, vidéos et musique) au monde, a participé à la création de Hello, marque fantaisiste et ludique créée par le collectif de graphistes H5 dans le cadre de l’exposition “Hello” à la Gaïté Lyrique.

Hello – H5, comprendre la société de consommation et ses mécanismes

L’exposition Hello à la Gaïté Lyrique est issue d’une invitation que la Gaïté a adressé au collectif de graphistes et vidéastes français H5, connu notamment pour son film d’animation Logorama qui a reçu en 2010 l’Oscar du meilleur court-métrage d’animation et en 2011 le césar du meilleur court-métrage.

H5, au-delà de son appartenance à la French Touch qui lui a valu une renommée mondiale, mène depuis plusieurs années une réflexion sur la société de consommation et cherche à en percer les mécanismes en tant qu’acteur du système afin de pouvoir mieux s’en libérer.

De façon à prolonger cette réflexion, le collectif a ainsi souhaité développer un dispositif transmedia [NDLR : sur tous les supports]. Son projet était de créer une marque ex-nihilo, sorte de machine de guerre commerciale pouvant mobiliser le savoir-faire de H5 et explorer les usages et les pratiques de la communication, du marketing et de la politique à l’ère du 2.0.

H5, dans la construction de l’identité de sa marque (il a fallu trouver un faux nom, un faux logo, mais aussi une fausse histoire (storytelling – dans le jargon de la communication)), a rapidement eu besoin d’images. C’est ainsi qu’il s’est tourné vers Getty Images France et Sophie Desroseaux, Marketing Manager.
En effet, grâce à son considérable fonds d’images numérisées (plus de 26 millions), le collectif se donnait les moyens de son ambition.
C’est ainsi que “séduits par le thème du sujet”, Getty Images a choisi de laisser carte blanche aux graphistes pour leur choix d’images, quitte après à valider ensemble les autorisations et les restrictions liées aux usages.

Page d'accueil du site de la fausse marque Hello © H5

En effet, le projet devait ne pas brider le collectif dans sa créativité (i.e. lui laisser toute latitude ou presque dans le choix des images afin qu’il puisse construire au mieux l’histoire de sa marque), mais pour autant, la banque d’images devait pouvoir assurer la protection de ses photographes, en respectant les choix de ces derniers quant aux usages.

Getty Images, machine de guerre commerciale partenaire d’une autre ?

Comme énoncé plus haut, Getty Images a été séduit par la thématique et les sujets abordés par l’exposition. Le rapprochement s’est fait naturellement souligne Sophie Desroseaux. Tout d’abord, la réflexion de H5 autour de la marque et de la communication visuelle constitue le coeur de métier de Getty Images, qui met à disposition des professionnels des contenus pour leurs projets de communication. Mais de façon plus surprenante, le côté cynique et/ou pédagogique de l’exposition a touché une corde sensible. Provoquer un questionnement par les images et les actions d’une marque correspond au recul pédagogique opéré par Getty Images France depuis un an et demi avec “Angle Droit”. Ce service, au départ des livres blancs, puis des ateliers et des conférences, a pour but de prendre du recul sur l’utilisation des images et de sensibiliser les créatifs, les décideurs en communication et positionnement de marque à une manipulation attentive et responsable de ces contenus.
Enfin, le rapprochement avec la Gaïté Lyrique et H5 correspond également au positionnement marketing de Getty Images. Ainsi que le note Sophie Desroseaux, cette cible de graphistes évoluant dans le secteur du digital et qui explorent de nouvelles formes d’art a de nouveaux besoins et de nouvelles contraintes que Getty Images se doit de comprendre afin de mieux pouvoir les accompagner.

Getty Images est ainsi l’un des partenaires de l’exposition, notamment pour le dispositif digital réalisé par H5. La mise à disposition des contenus s’est faite gratuitement en contrepartie d’une certaine présence logo, d’invitations à des vernissages mais également deux privatisations des espaces d’expositions, des pass réductions et annuels pour les clients. Bref, ce n’est pas une opération de mécénat, mais plutôt une valorisation traditionnelle d’ “un partenariat de contenus” selon Sophie Desroseaux, partenariat qui a vocation à se développer de plus en plus ; le prochain étant celui que Getty Images a depuis quelques années avec la Compagnie des Réals et la BNF, dans le cadre de son objectif (à la BNF) de promotion du dépôt légal (la BNF souhaiterait en effet constituer une base d’archives de vidéos institutionnelles, un peu à la façon de l’INA pour les actualités).

L’exposition est à voir à la Gaïté Lyrique du 11 octobre au 30 décembre 2012.
Plus d ‘informations sur le site de la Gaïté : www.gaite-lyrique.net
Découvrir la fausse marque Hello : www.hello-h5.com
Compte Twitter de la fausse marque Hello : @hellohalloway

Découvrir le collectif H5 : www.h5.fr

——————————————————————————————————————————

Mini-bio de Sophie Desroseaux

Sophie Desroseaux

Marketing Manager, en charge de la stratégie marketing globale et des partenariats pour Getty Images France, Sophie Desroseaux intègre l’agence photographique en 2000 où elle débute en tant que Responsable Grands Comptes au service commercial.

Elle intègre le département marketing en 2004 et participe activement à l’élaboration et au développement de la stratégie de marque. Elle nouera dans ce cadre quelques partenariats prestigieux avec, entre autres, le Palais de Tokyo en 2005, la Semaine de la Publicité en 2006 et plus récemment, la BNF et la Gaîté Lyrique en 2012.

Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. @_dabims
    30 octobre 2012 at 10:59 Répondre

    Getty, partenaire de Hello à la Gaïté Lyrique http://t.co/2bJ6kBsu via @AudeMathey

  2. Getty Images, partenaire de la machine de guerr...
    18 mars 2015 at 15:22 Répondre

    […] Son projet était de créer une marque ex-nihilo, sorte de machine de guerre commerciale pouvant mobiliser le savoir-faire de H5 et explorer les usages et les pratiques de la communication, du marketing et de la politique à …  […]

Laissez un commentaire