La fermeture des frontières pèse sur les musées

“La pandémie a figé des expos là où elles se trouvaient. Les portes du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) se sont fermées sur Frida Kahlo, Diego Rivera et le modernisme mexicain. À la fin mai, elle doit s’envoler vers l’Oregon.

À Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire, les objets de Les Incas… c’est le Pérou ! devaient rentrer au bercail, en Belgique, à la fin avril. L’expo se poursuivra désormais jusqu’en… octobre.

Les protocoles de prêt impliquent souvent la présence d’un convoyeur. Celui-ci, un conservateur du musée prêteur, supervise notamment l’emballage des œuvres. La fermeture des frontières a mis les convoyeurs sur la touche.”

Lire l’article en entier ici.

Sur le même sujet

Laissez un commentaire