L’avenir de la diversité culturelle dans un ALENA renégocié

Cet article fait partie de notre revue de presse.

Au moment où les États-Unis demandent au Canada de rouvrir l’ALENA sous prétexte qu’il bénéficie davantage au Canada qu’aux États-Unis, il convient de souligner que dans le domaine culturel, la situation est totalement inversée et que les États-Unis accaparent une grande partie du marché canadien. Or, non contents de cette position dominante, les États-Unis, avec les demandes qu’ils formulent présentement, espèrent s’imposer encore davantage sur ce marché.

Lire l’article en entier

Sur le même sujet

Les commentaires sont fermés.