Le cinéma Brésilien s’invite à Saint-Germain-des-Prés

La 18ème édition du Festival de cinéma Brésilien s’est ouvert le 5 avril dernier au cœur du cinéma l`Arlequin qui abritera la manifestation en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés.
Jusqu’au 12 avril 2016, une liste d’œuvres récentes ou à sortir, exclusives sur le sol français sera proposée au public dans le but de promouvoir une très prolifique industrie cinématographique brésilienne.
C’est ainsi que 8 films en compétition sont en lice pour recevoir le Prix du public, de même qu’un film d’animation jeune public, 5 documentaires portés sur des sujets chers à la société brésilienne et 4 fictions hors compétition.
Une semaine haute en couleurs mettant en avant des artistes ambassadeurs du 7ème Art et d’une culture qui mérite à être connue. Dans ce but, une trentaine d’invités sont attendus pour venir débattre avec le public à l’issue de plusieurs séances et directement en lien avec le film projeté.

A-atriz-Potuguesa-Maria-de-Medeiros-e-Glória-Pires
Les comédiennes Maria de Medeiros et Glória Pires sur scène lors de la Cérémonie d’Ouverture (Crédits Photos : CRISTINA GRANATO).

Le Festival sera de plus agrémenté d’une soirée d’initiation au forró, une danse traditionnelle du Nordeste, le Samedi 9 avril à 23h30, animée par le Leo di Mola Trio.
De même qu’une exposition sera mise en place, en marge du Festival, en l’honneur de la sortie de l’ouvrage de recueils d`aquarelles très colorées qui dépeignent mille et unes facettes de Rio de Janeiro. Rio Nosso, réalisé par l’illustratrice franco-brésilienne Johanna Thomé de Souza et co-écrit par Camille Lebon. Une séance de dédicaces est d’ailleurs prévue le 10 avril de 15h à 16h30.
Capture d’écran 2016-04-09 à 01.52.57
Illustrations du recueil Rio Nosso (Crédits Photos : CRISTINA GRANATO).

Enfin, un concert de l’illustre artiste brésilienne Teresa Cristina, revisitant l’œuvre de Cartola sous des accents Samba, viendra clôturer la manifestation, le mardi 12 Avril à 21h.

www.festivaldecinemabresilienparis.com/2016

Sur le même sujet

Laissez un commentaire