Le théâtre, l’été, ça se passe aussi à Paris

La capitale est connue pour son dense réseau de salles de spectacle et de théâtre. Cependant, depuis plusieurs années déjà, il semblerait que ce soit le Festival d’Avignon qui prenne le relai l’été. Mais comment faire si les places s’envolent ou que l’on ne peut se rendre à Avignon du fait des prix qui flambent à l’approche du Festival ?

Pas de morte saison pour le théâtre l’été à Paris

Plusieurs théâtres parisiens, réunis depuis 2010 sous la marque “Théâtres Parisiens Associés” créée par l’association de soutien au théâtre privé afin de différencier lieux de production et salles de spectacles uniquement offertes à la location, proposent en effet des programmations intéressantes cet été.

Audience watching theatre play - aerongondo2 / Shutterstock.com

Audience watching theatre play – aerongondo2 / Shutterstock.com

De la pièce biographique, en passant par le spectacle de magie ou le rire, les TPA ont la capacité de proposer en effet un large éventail de productions grâce au nombre de salles membres (près de 50 !). Ainsi, il est toujours possible de pouvoir découvrir des pièces de théâtres d’une qualité équivalente à celles proposées au Festival d’Avignon, comme Le Cercle des Illusionnistes au Théâtre La Pépinière. En effet, joué pour la première fois en 2014, le Cercle des Illusionnistes a récolté pas moins de trois Molière : Molière du Metteur en scène d’un spectacle de théâtre privé, Molière de l’Auteur francophone vivant et Molière de la Révélation féminine pour Jeanne Arènes.
Les Théâtres Parisiens Associés listent ainsi sur leur site tout comédien de théâtre ayant marqué le théâtre parisien.

Se faire plaisir sans se ruiner

Et bonne nouvelle pour les paniers percés, les Théâtres Parisiens Associés proposent même des offres spéciales régulièrement sur leur site, afin de pouvoir s’acheter un billet de théâtre à Paris pour pas cher. Ainsi, il est actuellement possible d’assister à pas moins de 10 premières avec des billets à 50% de réduction, pour par exemple la Cantatrice chauve ou la pièce Françoise par Sagan.

Les moins de 26 ans ne sont non plus pas en reste, car les TPA, avec le soutien de la Ville de Paris, leur offrent des places en première et deuxième catégorie à 10 euros ! Une belle initiative pour développer son public. Cependant, pour ce qui est de leur fidélisation, la stratégie semble être initiée et gérée directement théâtre par théâtre, ce qui est un peu dommage. Les Théâtres Parisiens Associés auraient tout à gagner à pousser plus loin ce type d’offres de façon à éviter une fréquentation morcelée ou anecdotique et faire en sorte d’avoir un public plus jeune qui revienne de façon régulière, non pas dans un théâtre mais dans plusieurs des salles membres.

 

 

 

 

Sur le même sujet

Laissez un commentaire