Les enfants au musée

Un article pioché sur le site de Magali Morel : http://magalimorel.blogspot.com/*

Récemment, plusieurs musées français se sont distingués en lançant un site internet spécifiquement conçu pour les enfants. Ces initiatives s’intègrent  dans une politique de conquête et de développement du jeune public et s’appuient sur une offre de médiation et d’animation considérablement enrichie et renouvelée au cours de ces dernières années. En 2005, une étude du CREDOC mettait encore en évidence la forte proportion d’adolescents affichant un désintérêt pour les musées jugés souvent « très ennuyeux ». Pour les jeunes, Internet est le média de la communication par excellence. Son image positive, son utilisation intensive en font donc un support privilégié pour les institutions souhaitant cibler cette tranche d’âge.

 Internet, un outil  de communication et de médiation hors musée

Un site internet constitue pour un musée un outil puissant qui contribue à forger et à affirmer son image auprès du public et à renforcer le lien qu’il entretient avec lui. Il permet de diffuser une information riche et actualisée et participe à sa mission d’éducation des publics. Il est donc tout à la fois plateforme de communication, d’information et de médiation. Un site adapté à la cible enfants intègre nécessairement leur langage et leurs codes. Pour séduire, il se doit d’être ludique et interactif. L’objectif est de rendre le sujet accessible et de favoriser le plaisir de la découverte.

Quelques exemples…

Archimôme, site de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine

Lancé à la mi-mars, ce site permet de découvrir et de comprendre les différents aspects de l’architecture à travers les collections du musée, du Moyen Age à nos jours. Destiné aux enfants de 7 à 12 ans, il adopte des couleurs vibrantes et joyeuses. Les liens sont signalés par des animations visuelles et sonores. Des petits personnages animés au graphisme inspiré de l’architecture créent une véritable dynamique. La navigation est simple et les informations sont systématiquement disponibles sous forme audio ou en format textes qui peuvent être grossis pour en faciliter la lecture. La voix, qui s’adresse directement à l’enfant tout au long de sa visite, est chaleureuse et gaie. Chaque vidéo thématique est complétée d’un diaporama, d’un glossaire, de jeux, d’un quiz, d’un repère chronologique et d’idées créatives à réaliser à la maison. Grâce au site, l’enfant joue tout en apprenant, teste  ses connaissances, accède à des informations pratiques sur l’offre et l’actualité du musée. Un site riche qui ne manquera pas de séduire les enfants et leurs parents !

Dragons et compagnie, site du Musée Guimet

Ambiance plus feutrée sur Dragons et compagnie, site du Musée Guimet dédié aux enfants de 5 à 12 ans. Dès l’ouverture du site, le jeune visiteur est enveloppé d’une douce musique asiatique propice à l’évasion et à la rêverie. Un fond marin d’un bleu profond l’invite à se plonger dans l’univers des arts asiatiques. En cliquant sur les écailles du dragon, personnage principal du site, il découvre neuf œuvres majeures du musée dont une statue de Bouddha, un dragon et le portrait d’une impératrice chinoise. Autour de chaque œuvre, diverses activités sont proposées : « observe », « joue », « apprend », « crée », « voyage ». Un panel de jeux variés (7 erreurs, puzzles, jeux de correspondance, loupe….) stimule ses capacités d’observation et facilite l’acquisition de connaissances. Une fiche résumé donne accès à une information claire et simple. Une carte situe le pays d’appartenance de chaque œuvre. Les enfants sont incités à exprimer leur créativité à la maison (collage, dessin, découpage, photos…) dans un esprit collaboratif puisque les œuvres peuvent être ensuite exposées virtuellement dans la « galerie des enfants » du site.

La Galerie des Enfants du Muséum National d’Histoire Naturelle

Le nouvel espace d’expositions permanentes consacré à l’environnement et à la biodiversité, ouvert en octobre 2010 au jardin des Plantes par le Muséum, dispose de son propre site internet. Il permet une visite virtuelle de la Galerie et de ses quatre espaces et offre des dizaines de jeux. Un espace personnalisé propose aux plus « grands » et aux classes de valoriser une démarche, un centre d’intérêt et d’échanger avec d’autres sur ces thèmes. Enfants et écoles peuvent créer, dans ce module participatif, « leur galerie » à partir de photos, vidéos et commentaires associés.  La visite virtuelle de la galerie donne accès à des vidéos, des documents audio, des diaporamas. Un site ludique et pédagogique au contenu très dense avec un design attrayant et une navigation parfaitement adaptée aux plus jeunes.

Une pédagogie basée sur le jeu et l’attrait naturel de la “génération digitale” pour le média internet

Ces trois sites, diffèrents par leur identité graphique, reflet de l’image que souhaite véhiculer chacun de ces établissements, ont en commun leur approche pédagogique centrée sur le jeu. En jouant l’enfant développe sa sensibilité, sa curiosité, sa créativité, son sens de l’observation. L’approche ludique facilite l’acquisition de connaissances en maquillant l’effort que requiert l’apprentissage. Si cette pratique pédagogique ne s’est pas encore largement développée dans le monde de l’éducation, elle fait consensus dans les institutions culturelles.  Quand au choix de l’outil internet pour séduire les enfants, on ne peut émettre de doute sur leur capacité actuelle à maîtriser l’outil dès le plus jeune âge.

 

Pour poursuivre la lecture : http://www.pratique.fr/musees-interesseront-enfants.html

* Avec toutes mes excuses à l’auteure de cet article très intéressant pour ce rajout qui peut sembler tardif. Une erreur ou un bug s’est glissé dans mon article.

Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. MOREL Magali
    8 juin 2011 at 08:33 Répondre

    Auteur de cet article paru sur mon blog http://magalimorel.blogspot.com, je suis ravie qu’il soit repris sur ce blog mais juste étonnée que la source ne soit pas citée !!! Merci d’avance de réparer cet oubli…

    • C&C
      8 juin 2011 at 10:05 Répondre

      Navrée, il y a dû avoir un bug, je viens de voir votre message sur Viadeo et ai réparé l’erreur immédiatement.
      Avec toutes mes excuses.
      Cordialement,

Laissez un commentaire