Les Pockemon Crew en tournée avec OnlyLyon

Hier soir se tenait le premier apéritif des ambassadeurs OnlyLyon à Paris à la Table de Pierre Sang (Oberkampf).

Riyad Fghani, directeur artistique et chorégraphe des Pockemon Crew et Aude

Et c’est là que j’y ai rencontré Riyad Fghani, directeur artistique et chorégraphe de la compagnie. Les Pockemon Crew, troupe de hip-hop et breakdance, ont commencé leur partenariat avec les prises de vues pour le lancement de la brochure d’OnlyLyon. Depuis un an, leur relation s’est renforcée et la compagnie est dorénavant présente sur la tournée “LYON ON TOUR” via des shows et des masterclasses de Breakdance.

Pockemon Crew, c’est une compagnie de 20 danseurs en résidence à l’Opéra de Lyon depuis 2003. 5 danseurs sont présents pour le LYON ON TOUR.

Selon Riyad Fghani, “Le langage de la danse permet d’aborder les gens plus facilement, de créer un feeling et une adhésion”, c’est aussi un excellent moyen de populariser et d’animer la tournée OnlyLyon, partie faire connaître Lyon et sa région dans les plus grandes villes d’Europe (Lyon 27-28 avril, Barcelone 5-6 mai, Madrid 12-13 mai, Rome 18-19 mai, Strasbourg 25-26 mai, Genève 1-2 juin, Paris 8-9 juin, Francfort 15-16 juin, Londres 23-24 juin et Bruxelles 29-30 juin).

Affiche OnlyLyon on Tour

Mais OnlyLyon, c’est quoi au juste ?

Tout commence en novembre 2006, lorsqu’une délégation du Grand Lyon décide de se rendre en Chine pour renouer les fils d’une relation datant du temps des soyeux. Problème, sur les documents officiels que présente la ville, pas moins de douze logos différents.

Jean-Michel Daclin décide alors de créer une marque unique pour regrouper tous ces acteurs:  Only + Lyon ou OnlyLyon. Ce slogan est l’occasion de convaincre les 12 principaux acteurs  économiques de collaborer pour apporter de la visibilité internationale à la métropole lyonnaise. OnlyLyon se positionne ainsi comme un outil de marketing territorial essentiel, à l’instar d’autres villes européennes utilisant des signatures: « TotallyLondon » pour Londres, « I amsterdam » pour Amsterdam ou « be Berlin » pour Berlin.

[youtube_sc url=”http://youtu.be/qXhSuVEhFmo” border=”1″ color=”white”] Et les Pockermon Crew alors ? Tout a commencé en 1996-97, les danseurs s’entraînent dans la rue puis sous les arcades de l’Opéra National de Lyon. Au fil de rencontres, d’échanges et de réflexion, le groupe de breakeurs Pockemon Crew se crée spontanément en 1999.
Ils participent alors à leur premier battle à Grenoble. Puis une série de victoires les propulse : champions de France de danse hip hop (Montpellier) en août 2003, champions du Monde (Hanovre – Allemagne) en octobre 2003 et champions d’Europe (Londres – Angleterre) en juillet 2004, la notoriété explose lorsque Pockemon Crew devient le premier groupe francais a s’imposer en Corée lors du KB BBOY master à Séoul en septembre 2007 : une véritable consécration, puisqu-il devient le groupe le plus titré au monde.

La compagnie est aujourd’hui en résidence à l’Opéra.
Ils sont des références outre-atlantique et leur façon d’être ensemble fait d’eux un véritable laboratoire de recherche artistique. Ensemble, pour créer un langage dansé, les danseurs de la compagnie revendiquent un hip hop pur, s’inspirant de leur environnement ouvert et tourné vers l’avenir sans jamais trahir l’origine “underground” de la danse hip hop, à savoir la rue, auprès de laquelle ils puisent leur inspiration.

Après la tournée OnlyLyon, les Pockermon Crew participeront aux Championnat de France puis du Monde de Breakdance. On leur souhaite la victoire !

 

 

Sur le même sujet

Laissez un commentaire