MONUMENTA : Kieffer au Grand Palais

Le Grand Palais propose un nouveau rendez-vous au public avec la création contemporaine du 30 mai au 08 juillet 2007.

Monumenta permet la rencontre d’un artiste de renommée internationale et d’un monument exceptionnel ; la verrière du Grand Palais.
Anselm Kieffer a, comme les autres artistes invités tous les ans, dû confronté son propre regard à l’espace, à l’histoire et aux volumes du monument pour faire naître une oeuvre unique, nouvelle, éclairée par ce lieu spectaculaire et magique.
Il réalise ainsi la première édition de Monumenta, bientôt suivi par le sculpteur américain Richard Serra en 2008 puis par l’artiste français Richard Boltanski en 2009.

Sous le nom de “Chute d’étoiles”, Anselm Kieffer a choisi de dédier l’ensemble des oeuvres qu’il va créer spécifiquement pour le Grand Palais à deux poètes de l’engagement et de la mémoire : le poète d’origine juive Paul Celan (1920-1970) et la poétesse autrichienne Ingeborg Bachmann (1926-1973).
Le public déambule ainsi sous une verrière maginfique (d’autant plus lorsqu’on vient de nuit) entre des oeuvres démeusurées, à la fois maisons, conteners mais aussi ateliers d’exposition. Ces installations, au nombre de 10, se composent de sept “maisons”, réalisées aux dimensions des oeuvres qu’elles accueillent. De tailles différentes, elles se caractérisent par un même revêtement extérieur, de la tôle ondulée. Parmi elles prennent place trois sculptures monumentales : une tour de dix-sept mètres de haut, une autre de huit mètres et une tour écroulée gisant à même le sol.

Violent, narratif, tout empreint d’humanisme, riche en métaphores philosophiques, historiques ou poétiques, le dispositif fascine et se magnifie à l’ombre de la nuit tombée sous la verrière du Grand Palais.

Pour plus d’informations :
www.monumenta.com

Sur le même sujet

Laissez un commentaire