Pour que vive Saint Laurent

Cet article fait partie de notre revue de presse.

Les lieux sont vintage : au 5, avenue Marceau, l’hôtel particulier Second Empire où Yves Saint Laurent a œuvré de 1974 à la fin de sa carrière, en 2002, conserve un côté feutré, intimiste, très «maison de couture» à l’ancienne.

Lire l’article en entier

Sur le même sujet

Les commentaires sont fermés.