Privatiser l’imaginaire, le terrifiant fantasme des industries culturelles

Cet article fait partie de notre revue de presse.

Depuis 2011, l’auteur et éditeur français Neil Jomunsi évoque son travail et ses à-côtés sur son blog page42. Il y décortique notamment l’évolution du métier d’écrivain à l’ère numérique.

Lire l’article en entier

Sur le même sujet

Les commentaires sont fermés.