“Te recuerdo”, un peu de Chili en musique

Le spectacle “Te Recuerdo” sonne comme un appel au souvenir, émanant d’une mémoire collective renvoyant à une époque douloureuse qui a marqué certains pays d’Amérique Latine. La dictature chilienne du Général Pinochet a causé bon nombre d’exils fuyant un régime asseyant son pouvoir à travers l’intimidation, voire la torture.
La compagnie Zdenko composée notamment d’une partie de réfugiés chiliens en Suisse, ayant fui le régime, transforment ces noires années 70 en un spectacle coloré et empreint d’émotions.

Le titre de la pièce se réfère à une chanson célèbre du poète et martyr chilien Victor Jara, “Te recuerdo Amanda”.
hommage aux chansons latino-américaines des années 60-70, une comédie musicale écrite à partir d’éléments déjà existants, issus de la « Nouvelle chanson chilienne ». Les titres illustrant ce beau voyage nous replongent dans les douces années des classiques dont la mélancolie de l’esprit rappelle le courant musical du tango des origines, initié par Carlos Gardel notamment, qui se marie à merveille avec la puissance de la formation classique de l’ensemble vocal dirigé par le ténor virtuose Emiliano Gonzalez Toro, accompagné dans un duo vocal en totale synergie avec son père Pancho Gonzalez, preuve en est qu’une voix est une affaire de famille.
Une omniprésence de sonorités fortes comme pour marquer un passé teinté de résistance dans la fatalité; à une époque où l’on devait jongler entre le Chili qui ne reconnaissait pas les enfants d’exilés et la Suisse ne reconnaissant pas le droit du sol.

IMG_7637
La comédienne Mathilde Étienne sur scène à l’Opéra de Lille (Crédits Compagnie Zdenko).

Tel une cheffe d’orchestre Amanda, interprété par la comédienne Mathilde Étienne, conte l’histoire de cette famille chilienne à la recherche de retrouver ses racines dans ce pays qu’elle sublime.
Un parcours où l’on apprend à travers un flot d’anecdotes un balancement perpétuel entre deux cultures, des paroles ponctuées par l’intervention de l’orchestre composé d’un violoncelle Ophélie Gaillard, un piano ou guitare par Quito Gato, un percussionniste Pablo Cruz ainsi qu’un flûtiste Luis Rigou.

Un extrait de leur passage lors de l’émission “Classic club” en Octobre 2015 sur France Musique.

Un projet cosmopolite, soutenu par diverses entités à la fois françaises et suisses dont l’Adami.
Après trois représentations exceptionnelles au centre TAC de Colombes, le spectacle se jouera pour deux dates en Avril 2016 au sein du forum de Meyrin en Suisse, avant une tournée et un album, comprenant l’ensemble des titres de la performance, sera également disponible au Printemps.

22 et 23 avril 2016 au Forum de Meyrin (Suisse)
www.compagnie-zdenko.com

Sur le même sujet

Un commentaire

  1. Gonzalez Pancho
    8 janvier 2016 at 21:32 Répondre

    Merci beaucoup Alexandre pour votre invitation concernant TE RECUERDO.
    nous vous attendons toutes et tous à Meyrin Genève au printemps le 22 et 23 avril..
    Très belle année 2016 et meilleurs messages.
    Pancho Gonzalez

Laissez un commentaire