Comment un artiste fait la promotion de son pays grâce à du thé

L’artiste Red Hongyi continue ses œuvres sans pinceau pour faire ressortir la beauté de l’environnement de tous les jours dans ses œuvres. Après les portraits de footballeurs, l’oiseau en plume d’encre pour Hewlett packard, les peintures réalisées pour le journal fashion Esquire et le portrait de Jacky Chan en baguette chinoise, voici maintenant le portrait d’un homme faisant du Teh Tarik à travers lequel elle rend hommage à son pays d’origine, la Malaisie.

 

20000 sachets de thé pour célébrer son pays

Pour faire cette œuvre, l’artiste a utilisé 20000 sachets de thé utilisés. Cette œuvre pèse dans les 200 kilos et couvre une surface de 3m sur2. Cette création peut être retrouvée au World Economic Forum de Davos depuis janvier 2015, date à laquelle il a eu lieu cette année. L’artiste a également filmé sa prestation.

La création représente Teh Tarik, le commerçant à qui l’artiste rend hommage. Il est en train de verser du thé d’une théière à une autre, selon la tradition malaysienne où l’on verse du thé d’une théière à une autre, comme si on le tirait.

Une œuvre pas-à-pas

Pour réaliser son œuvre d’art l’artiste a d’abord utilisé tous les sachets en les plongeant bien sûr dans de l’eau chaude.

artiste1

Elle les a ensuite fait sécher par couleur, pendant qu’elle continuait à infuser les autres.

artisteth¿ª2

Quand les sachets de thé furent tous infusés et séchés, elle fit des carrés avec les sachets, et les accrocha entre eux à l’aide d’une ficelle. Elle regroupa certains sachets dans un ordre précis pour qu’ils puissent dessiner une forme. Ensuite, elle accrocha les paquets de sachets de thé sur un tréteau en bois mesurant plus de 3m de haut.

artisteth¿ª3

Elle disposa ensuite les sachets de thé les uns à côté des autres, en veillant à ce qu’ils forment un dessin, celui de l’homme versant du thé.

artisteth¿ª4

Pour attacher les sachets de thé ensemble, Red Hong Yi utilise une bande de papier et une agrafeuse. Elle prend les sachets de thé par leur bout à l’envers et les agrafe sur la bande de papier. Elle dispose ensuite cette bande de papier sur une feuille grillagée. Elle fixe la bande à l’aide d’un outil qui lui permet de manipuler le grillage. Elle obtient par la suite de grands carrés remplis de sachets de thé.

artisteth¿ª5et6

Peu à peu le dessin se découvre, et on voit apparaître l’homme, fidèle à son image, en  train de verser du thé dans une théière.

artisteth¿ª7

L’artiste fait ensuite un deuxième mur de thé, en procédant de la même façon que pour le premier.

artisteth¿ª8

Ce deuxième mur est cependant plus petit que le dernier : il s’arrête au niveau des mains de l’homme du premier mur. Puis l’artiste lit les deux murs en accrochant une guirlande de sachets de thé qui part de la théière que tient l’homme dans une main sur le premier mur a une deuxième théière que tient l’homme dans son autre main sur le deuxième mur.

artisteth¿ª9

Et voilà l’œuvre de 20000 sachets de thé terminée !

Voici le modèle de départ

aristeth¿ª10

Teh Tarik

Cette œuvre a été faite pour Malaysia Night, au World Economic Forum de Davos en 2015. Ce forum de leaders politiques a pour but de créer un partenariat mondial d’affaires, de politiques et autres. Il a lieu tous les ans dans le village Suisse de Davos. Ce forum attire beaucoup de monde notamment des grands politiciens. Malaysia Night est la représentation de la Malaisie pendant le forum.

La représentation artistique au service de son pays

Contrairement à son habitude de la représentation de scènes existante ou de célébrités, l’artiste à choisi d’illustrer avec son art l’une des spécialités de son pays afin de faire connaître l’endroit dans lequel elle est née. « Red »,grâce à ses multiples interventions et publicités pour des marques a acquis une renommée mondiale qui profite ainsi à la Malaisie. Ce genre de communication ne manque pas d’attirer l’attention de son audience sur la Malaisie, augmentant d’autant l’intérêt des gens pour ce pays. Son œuvre peut ainsi aider à développer  le tourisme vers la Malaisie causé par la curiosité suscitée par l’œuvre. L’art sert ici aussi de moyen de promotion (voir cet article sur culture et communication.)

Les artistes chinois qui réussissent en Chine c’est par

Suivez nos dernières actualités ici

 

 

Sur le même sujet

Laissez un commentaire