Le Cabinet de curiosité Rothschild ouvre ses portes au public

Un cabinet de curiosités vous intriguera dans l’Hôtel Salomon de Rothschild

Sur les fondations de l’ancienne propriété dite “Folie Beaujon”, bâtie en 1781 sur la plaine Monceau en plein actuel 8ème arrondissement, par l’architecte Girardin pour le financier Nicolas Beaujon, de la taille du hameau de la Reine à Versailles, fut construit l’actuel Hôtel Salomon de Rothschild, entre 1874 et 1878, par les architectes Léon Ohnet et Justin Ponsard. Il remplaça un ensemble composé d’une chapelle, un moulin, d’immeubles de rapport et la maison de Balzac, tous détruits par la Baronne du fait de leur mauvais état et remplacés par une rotonde en l’hommage de l’écrivain.
Ce projet à l’initiative de la baronne Adèle de Rothschild, visa à chercher, de façon avant-gardiste, à patrimonialiser les oeuvres en immortalisant ces bâtiments sous forme de cliché, avant leur démolition. Elle baptisa ce nouveau lieu, tel un phénix, en souvenir de son défunt mari Salomon décédé brutalement en 1864.


Grande amatrice d’Art, à son décès en 1922, la baronne Adèle de Rothschild lègua, par voie testamentaire, à l’État français en vue de la création de la Fondation Rothschild en 1923, dans le but de soutenir des artistes dans ses lieux et vivre plusieurs mutations avec pour but initial l’hébergement et l’aide aux artistes. Un voeu pieux finalement détourné, en étant un temps reconverti en centre de photographies puis muté en 1976 en Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques, composé des entités précédentes composées du lègue de la famille Rothschild mêlé au lègue de marque des soeurs Smith Champion en 1944 dont leurs deux hôtels et leur gigantesque parc de 10 hectares, situé à Nogent sur Marne.


Natures mortes de Verbruggen (Crédits photo: Alexandre Plateaux).

Ces lieux accueillent respectivement actuellement le Centre d’Art MABA et la Maison Nationale des Artistes, gérés par la Fondation sise dans les murs de l’Hôtel Salomon de Rothschild, abritant aujourd’hui des bureaux d’associations de promotion artistique, un espace évènementiel ainsi que le cabinet de curiosité des Rothschild.


Ce cabinet de curiosité comporte 400 pièces issues principalement de la collection de Rothschild, en plus d’une réserve conséquente des soeurs Smith Champion comprenant 60 de leurs toiles, 10 toiles du peintre Henner et une collection conséquente de 1500 oeuvres provenant d’artistes de la MNA.
Le testament de la baronne de 150 pages permit de retracer la généalogie de la famille et une frange importante de la mondanité parisienne dont les inspirateurs de Proust, comme Charles Haas ou la première épouse de Bizet, Geneviève Halévy (Crédits photo: Alexandre Plateaux).


Au sein du cabinet, conservant une moquette d’origine et une importante thématique royale parmi les objets présentés et ce provenant de plusieurs civilisations différentes.
Par ailleurs, de façon plus contemporaine, des échiquiers, des jeux de tric-trac, des vases cornets iraniens et des vases faits à partir d’obus de la 1ère Guerre Mondiale. De plus, un gros travail de luminescence fut effectué autour des vitraux en arrière-plan (Crédits photo: Alexandre Plateaux).


Un accrochage typographique fut effectué entre la céramique chinoise avec un brûle-parfum, des bouddhas tout en jade, des vases de mariage chinois, des émaux chinois, de la céramique chinoise et allemande (Crédits photo: Alexandre Plateaux).


L’Art islamique comprenant des poires à poudre, un fusil ottoman du 17ème de la Garde Nationale. Du papier du peint des Flandres du XVIIème siècle, en cuir de Cordoue, gourde de pèlerinage reposant sur une cheminée à cadre en marbre bleu Turquin, supplanté par un miroir italien du 17ème siècle et des appliques dites Rothschild (Crédits photo: Alexandre Plateaux).


Certaines de ces pièces ne sont pas en vitrine afin d’être au plus près du visiteur (Crédits photo: Alexandre Plateaux)

Un lieu ouvert à la visite, les premiers samedis de chaque mois à 11 heures et les 2ème mercredis à 12h30 (pour un prix d’entrée unitaire de 10€), pour découvrir ce lieu unique.
Hôtel Salomon de Rothschild, 11 Rue Berryer, 75008 Paris.
Réservations au 01.45.63.23.56.

Sur le même sujet

Laissez un commentaire