Le Monde est Stone au Forum des Images

Dans le cadre de sa nouvelle session thématique, le Forum Des Images, au sein du Forum Des Halles, propose une rétrospective sur le cinéma d’Oliver Stone, avec pour titre “Le monde est Stone”, avec la présence exceptionnelle en personne du réalisateur sur la semaine du 24 au 28 Janvier 2018 pour présenter ses films, lors de projections-débats, ainsi que pour une masterclass.

Un extrait de la masterclass ainsi qu’une présentation du réalisateur en préambule de séance (Crédits photo: Alexandre Plateaux).

L’occasion d’approfondir la connaissance de l’Homme et artiste, dans sa carrière qui a traversé les âges et multiplié les collaborations. On en apprend ainsi davantage sur ses multiples références et sa démarche artistique mais aussi par exemple, le fait que son film U-Turn a été tourné en 37 jours et que la bande-originale (à qui il peut recourir auprès de 5 compositeurs en simultané) confiée à Ennio Morricone, differa des souhaits initiaux du réalisateur. On ressent au fil de ces projections, la volonté d’Oliver Stone de communiquer au Monde sa soif de Vérité et sa vision notamment des États-Unis, fortement teintée de satire.

Un panorama plus large consacré au Cinéma américain
Ce programme s’inscrit dans un panorama beaucoup plus large pour lequel s’intéresse le Forum Des Images sur “le Cinéma Américain en 80 Films” et ce s’étalant jusqu’au 28 février 2018. Un portrait chargé d’histoire et de mythologies américaines, à
travers une sélection d’oeuvres cinématographiques à travers les âges, donnant un focus sur les réalisateurs de John Ford à Spike Lee, Sidney Lumet, Michael Mann, ou encore Brian de Palma
à Kathryn Bigelow.
Un ensemble de films revisitant une kyrielle de mythes fondateurs de l’imaginaire américain : les figures du « self-made man » et du leader, l’exercice du pouvoir et ses déviances.
Au sein de cette vision kaléidoscopique des États-Unis portée par le cinéma hollywoodien, le documentaire participe également au décryptage des idéaux d’une société et de ses revers : un système financier qui explose (Il était une fois…Wall Street), les désillusions du
patriotisme et une jeunesse sacrifiée (Killing Time – Entre deux fronts), une politique ivre de puissance…
Pour autant, la fabrique de la démocratie est toujours à l’œuvre (At Berkeley) et l’Amérique ne cesse de nourrir notre imaginaire (Poussières d’Amérique).

Le Forum Des Images, un temple dédié aux cinéphiles
En plein centre de Paris, ce lieu offre une programmation éclectique, se renouvelant régulièrement, permettant aux amateurs de mettre à jour leur culture cinématographique, dont de nombreux évènements et exclusivités.
Un véritable lieu de rendez-vous puisqu’il comprend 4 salles de cinéma (444, 276, 100 et 30 places), 5 espaces de réception, 2 salles de réunion (50 et 25 places) (en photo la plus grande salle 500, crédit photo: Alexandre Plateaux).
Par conséquent, de nombreuses animations sont proposées au public ainsi qu’à leurs enfants, et la présence d’un café venant renforcer cet esprit d’agora.
Habitué des classiques remis au goût du jour, on retrouvera durant cette thématique américaine des pépites telles que “Complot à Dallas” de David Miller, “Greetings” de Brian de Palma ou encore “L’Ultimatum des trois mercenaires” de Robert Aldrich.

Sans oublier la présence de la série documentaire d’Oliver Stone, “Une autre histoire de l’Amérique”, à consulter en Salle des Collections, proposant aux détenteurs d’un billet, un accès de 2 heures à la banque de plus 9000 films mis à disposition (crédits photo: Forum des Images).

Enfin, le Forum des images vous propose de découvrir une sélection de courts métrages primés lors de la 30e édition du Festival Premiers Plans qui s’est déroulée à Angers du 12 au 21 janvier dernier.

Pour plus d’informations sur le programme: https://www.forumdesimages.fr/les-programmes/le-monde-est-stone

Sur le même sujet

Laissez un commentaire