Comment les musées doivent communiquer pour toucher le public chinois ?

Le concept de « musée » date de plus de 200 ans ; le musée est le lieu idéal pour savoir plus sur la culture et l’histoire d’un pays. Le musée est l’épine dorsale de la vie culturelle, c’est l’endroit où les gens peuvent apprendre, et faire diverses expériences. Plus 2 000 000 touristes chinois ont visité les musées français depuis 2015, plaçant ainsi la France en deuxième position après les États-Unis. 

Le marketing des musées

Des musées étrangers, en particulier les musées français, occupent une place importante sur les réseaux sociaux et l’Internet chinois.

Blogueurs et Key Opinion Leader (KOL) sont également très populaires auprès des internautes chinois. Leurs storytellings et leurs opinions sont essentiels pour avoir une bonne visibilité sur le réseau chinois. (exemple ici) Ainsi après l’arrivée du premier ministre chinois au château de Versailles, les demandes sur le site internet ont explosé. Cela  démontre la forte présence des réseaux sociaux dans la vie quotidienne des internautes chinois.

Aujourd’hui, les musées étrangers travaillent dur pour attirer plus de touristes en offrant de nombreux services en chinois. En outre, ils ont décidé de faire de grands efforts pour développer toutes sortes d’outils d’information en chinois, comme par exemple, la traduction du site.

Les Chinois qui voyagent à l’étranger ont des attentes très précises par rapport aux musées. Une réception sur mesure est un aspect à prendre en considération, des équipes capables de parler chinois et des audio-guides sont essentiels.

Le Wi-Fi est également important parce que la Chine est le pays le plus connecté au monde. Les Chinois étant hyper connectés, ils veulent être en mesure d’échanger à tout moment grâce à leur réseau social.

De fait, les musées d’Orsay et du Louvre ont vite compris cette nouvelle vague de touristes d’où le développement de nouvelles stratégies, parmi lesquelles l’intégration de nouveaux moyens de paiement tels que WeChat pay et AliPay. Toutes ces nouvelles formes de paiement facilitent l’expérience du visiteur. Ces derniers ont juste à scanner le code QR et l’argent est directement imputé au compte de l’acheteur, finies les barrières de langue ou de la monnaie.

Comment les musées occidentaux peuvent attirer les touristes chinois ?

Avec le développement de nouvelles technologies, en particulier en Chine, le plus grand pays connecté dans le monde, il y a beaucoup de façons d’attirer les touristes chinois dans le musée. Vous pouvez utiliser sites Web de médias sociaux chinois  tels que Weibo et Douban.

La communication sur les réseaux sociaux

 

La communication en Chine pour l’entreprise occidentale n’est pas très facile mais pas impossible, car en réalité, en Chine, le public n’utilise pas la plupart des plates-formes telles que Google, Twitter, Facebok… mais les réseaux sociaux les plus populaires en sont WeChat, Weibo, QQ….

En effet, Wechat y est la plateforme sociale la plus populaire avec presque 800 millions d’utilisateurs actifs et de nombreuses fonctionnalités qui en fait un must. Il y a aussi Weibo (la version chinoise de Twitter) avec près de 550 millions d’utilisateurs actifs.

Les entreprises peuvent créer un compte officiel. Il y a ainsi plus de quatre millions de comptes d’entreprises. Ces derniers permettent à des utilisateurs de réseaux sociaux de s’abonner aux nouvelles liées aux activités de la société.

Il est également très important de réfléchir sur la manière de travailler avec des célébrités, des influenceurs ou des KOL(Key Opinion Leader). Ils peuvent aider votre musée à atteindre de nouveaux adeptes, il est vraiment important d’avoir ces deux dimensions.

Baidu et site Web chinois

Pour attirer les touristes chinois de musées internationaux, le site chinois est très important au stade de la planification, il est capital de développer les pages web des expositions en chinois. Il est essentiel de créer un site Web en chinois, parce que cette typologie de public a un très faible niveau en anglais et il est important de leur donner accès aux informations pertinentes telles que des expositions et le formulaire de contact. En outre, un site Web en chinois est mieux référencé sur Baidu.

Baidu est le plus populaire moteur de recherche en Chine, tous les internautes chinois font des recherches sur Baidu lorsqu’ils veulent obtenir des informations, il est donc essentiel de s’adapter à l’environnement chinois, si vous voulez avoir une chance de réussir en Chine.

Réputation Online

Les consommateurs chinois  s’intéressent-ils  à la réputation des musées?

Ils vont vérifier ce que les autres internautes pensent d’un lieu, une destination et un musée.

Les chinois se soucient beaucoup de ce qu’ils vont découvrir lors de leur visite et si cela vaut le coup de se déplacer et payer pour voir ce que l’établissement a à proposer. Ils ne font pas juste confiance au site Web ou les bandes d’annonces, le plus important pour eux sont les commentaires de votre musée, votre réputation online.

Ils aiment les belles photos, et en Chine la majorité des sociétés investissent dans de très beaux visuels et associent leur établissement à quelque chose de célèbre. Par exemple, cette école Britanique est associée au Château d’Harry Potter.

Si vous voulez gagner le cœur des touristes chinois, vous devez prendre soin de votre réputation online et offline.

La réputation de votre musée est très importante, parce que chaque  décision d’un touriste Chinois est généralement liée aux commentaires des autres internautes.

Les musées préférés des chinois

Il existe de nombreuses façons d’améliorer sa réputation online telles que les communiqués de presse, ou employant KOL ou blogueurs  cela vous permettra de devenir plus connu.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à laisser un Commentaire et je vous répondrais à l’occasion.

Lire aussi :

Sur le même sujet

Laissez un commentaire