De Paris à Marrakech… Deux musées pour un couturier !

De nombreux lieux culturels ouvriront leurs portes en 2017, la Fondation Galerie Lafayette, la Monnaie de Paris terminera sa Métalmorphose et le Musée Yves Saint Laurent rejoindra la liste des innombrables lieux de culture à Paris.

Ce nouveau musée parisien occupera la maison de couture historique du 5 avenue Marceau où Yves Saint Laurent réalisa ses collections de 1974 à 2002 . Fait rare, l’ouverture du musée parisien coïncidera à l’ouverture d’un double à Marrakech  qui sera installé au sein d’un tout nouveau bâtiment, actuellement en construction à proximité du mythique Jardin Majorelle. Les deux projets, aux enjeux différents et complémentaires,

« s’adressent aux passionnés de mode et d’art mais également à un large public désireux de découvrir l’œuvre d’Yves Saint Laurent, artiste majeur de l’histoire du XXème siècle. » Communiqué de presse, Fondation Pierre Bergé- Yves Saint Laurent.

Lors du Sitem 2017 en janvier dernier, nous avons pu suivre une visite visite guidée des deux chantiers par

Crinière Nathalie, pour le Musée Yves Saint Laurent à Paris. Pierre Bergé l’a chargée, avec le décorateur Jacques Grange, de réaménager les espaces d’exposition dans l’ambiance originelle de la maison de couture.

Et Dahlström Björn, historien de l’art et muséologue (École du Louvre), Björn Dahlström est conservateur en charge de la programmation au Musée d’art moderne de Luxembourg de 2000 à 2007. En 2014, il est nommé directeur du futur Musée Yves Saint Laurent à Marrakech. Etait aussi présent Mugnier Philippe le Directeur général de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent qui abritera dès l’automne le Musée Yves Saint Laurent Paris.

 

À Paris…

« La Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent conserve 5 000 prototypes de modèles haute couture. Ces prototypes ont été gardés avec l’ensemble des accessoires, les fiches d’atelier et les croquis. Pierre Bergé et Yves Saint Laurent, en conservant ces prototypes ont été visionnaires, car dans les années 60 il n’existait pas de concept d’archives dans l’univers de la mode et de la haute couture.

« Aujourd’hui grâce à ce fonds, nous pouvons cibler nos acquisitions dans les ventes aux enchères en établissant précisément la provenance du modèle, à qui il a appartenu, s’il est resté au stade de prototype ou s’il a été commandé par des clientes ensuite. » Olivier Flaviano, directeur du futur Musée Yves Saint Laurent à Paris.

Faire rayonner l’œuvre d’Yves Saint Laurent.

La vingtaine d’expositions temporaires organisée entre 2004 et 2016 étaient une exploration de l’univers de Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé. La création du  musée est l’occasion de se « recentrer encore davantage sur les créations d’Yves Saint Laurent».

 

 Quelques chiffres clefs :

  • 4 millions d’euros, pris sur les fonds propres de la Fondation
  • Ouverture du musée 03/10/2017.
  •  “Comme la jauge est réduite, nous tablons sur 100 000 visiteurs annuels.” Olivier Flaviano, directeur du futur Musée Yves Saint Laurent à Paris

 

« Les visiteurs pourront alterner entre espaces intimistes, avec la visite du studio du couturier, et espaces plus muséographiques, le tout sur 400 m2. »

Nathalie Crinière, scénographe en charge d’aménager les espaces d’exposition du futur musée Yves Saint Laurent à Paris.

… Marrakech

“L’importance du Maroc dans son oeuvre fut telle qu’il était naturel d’y construire un musée à partir des collections de la fondation”, a commenté Pierre Bergé, son ex-compagnon et cofondateur de sa maison de couture, cité dans le communiqué.

 

Le projet marocain est très différent du projet parisien puisqu’il s’agit d’un musée de 4 000 m2 à 30 mètres du Jardin Majorelle et du Musée berbère. Il a été réalisé par le Studio ko pour un montant total de 15 M€ entièrement financés par la Fondation Jardin Majorelle,  « filiale » de la Fondation Yves Saint Laurent.

Le musée n’aura pas de collection, il recevra 250 pièces de la Fondation Yves Saint Laurent en dépôt, sélectionnées pour leur évocation du travail de la couleur et du rapport avec l’Afrique.

Contrairement à son frère parisien, il accueillera également un espace d’exposition temporaire et un auditorium de 140 places.

Mix entre musée et centre et centre culturel, c’est un projet culturel qui n’a pas son équivalent à Marrakech.

CC Commons

“Le Jardin Majorelle est un des lieux culturels marocains les plus visités avec notamment 650 000 personnes accueillies en 2016. 170 000 visiteurs sont également comptabilisés pour le Musée berbère. Nous projetons 300 000 personnes annuelles pour le musée Yves Saint Laurent. Il doit ouvrir le 16/10/2017. » Björn Dahlström, directeur du futur Musée Yves Saint Laurent à Marrakech

 

 

Pour en savoir plus

Les musées Yves Saint-Laurent dans la presse.

http://www.fondation-pb-ysl.net/fr/Revue-de-presse-827.html

Sur le même sujet

Laissez un commentaire