HAllo !

C’est sous une pluie battante qu’a démarré hier Communicating The Museum – Berlin (ou #Ctm16 pour les intimes).

DHM_Pei-Bau

Entrée du bâtiment d’exposition construit dans les années 2000 par I.M. Peu Mazbln CC BY-SA 3.0

Rendez-vous est donné au Deutsches Historisches Museum au coeur de la capitale allemande.

Cette année la thématique retenue est DIALOGUE. En musique, on parle de dialogue lorsque les « parties se répondent et souvent se réunissent », cette définition peut aussi s’appliquer au secteur culturel.

Dialogues entre la communication et la culture, entre les institutions et les publics ou encore entre la tradition et la modernité, voilà le programme passionant de ces trois jours de conférences et d’ateliers.

Faster – Higher – Stronger – The future of dialogue in the museum world?

Will Gompertz, Art Editor, BBC, UK @WillGompertzBBC @BBC 
Javier Pes, Editor, The Art Newspaper, UK @JavierPes1 @TheArtNewspaper  Bernhard Schulz, Editor, Tagesspiegel, Germany @tagesspiegel

Lors de cette présentation passionnante et extrêmement instructive, des journalistes ont donné leurs points de vues sur les nouveaux moyens et les nouvelles méthodes de communication à disposition des institutions pour capter l’attention de la presse.

Force est de constater que le communiqué de presse adressé directement aux journalistes avec un contenu personnalisé remporte encore tous les suffrages, mais voici quelques astuces glanées lors de cette présentation.

Un communiqué de presse ? Oui. Mais avec des gros morceaux de storytelling dedans !

Malgré l’omniprésence des réseaux sociaux, les journalistes présents ont plébiscité le communiqué de presse, mais le « CP » (comme on dit chez moi) se doit d’être clair et concis ; et surtout il doit raconter une HISTOIRE.

Voici par exemple une histoire qui a fait la une et a marqué l’auditoire …

Réfugiés : Ai Weiwei tapisse Berlin de gilets de sauvetage

Est-ce que votre histoire vaut le coup ?

giphy

Dans un monde où l’infobésité fait rage, un dossier de presse bien documenté permet aux journalistes de pouvoir se projeter et de comprendre l’intérêt du sujet que vous proposez. Ils recommandent de faire un vrai travail éditorial sur le contenu et l’adapter à la cible.

Will Gompertz recommande aux communicants de s’interroger sur l’intérêt de l’information qu’ils vont diffuser en se posant une questions simples : est-ce que l’info diffusé…

…a un potentiel médiatique ?  

…peut faire la une ?

… ouvrir le journal de 20h ? 

Si la réponse est non et bien peut-être vous faut-il trouver une autre manière de raconter cette histoire, trouver un autre angle qui rendra cette information hors du commun !

La notion d’exclusivité

shutterstock_184276655

He oui ! La bonne vieille #Exclu fonctionne encore auprès de la presse et si vous ajoutez à cela un soupçon de 2.0 alors vous augmenterez vos chances d’atteindre votre cible.

Attention, il faut que votre exclu en soit vraiment une : pas de réchauffé. La maîtrise du communiqué de presse sous-embargo, ça ne s’invente pas. Soyez vigilant, la réputation de votre institution est en jeu…

Des clefs pour comprendre.

Un bon communiqué de presse doit dispenser une information

-claire

-concise

 Le dossier de presse quant à lui doit être bien documenté et bien illustré.

À venir : La boîte à outils, les bonnes pratiques, cas pratiques … Le meilleur du CTM16 est sur CultureCom !

 

Sur le même sujet

Laissez un commentaire