Comportement des visiteurs : comment comprendre ce qui intéresse vos visiteurs… en ligne ?

Mieux comprendre les visiteurs de votre site internet est indéniablement important pour votre stratégie digitale. Il est en effet important de découvrir quel contenu les intéresse tout particulièrement : informations pratiques, contenus complémentaires aux expositions, vidéos de vos spectacles, etc. afin de savoir qu’il est dans leur intérêt (et le vôtre) de partager sur les réseaux sociaux et d’approfondir afin de les faire revenir.

Plusieurs astuces permettent de vous donner un premier aperçu de l’intérêt de vos internautes pour certaines parties de votre site :

  • Relever les « points chauds » correspondants aux endroits où les internautes cliquent le plus sur votre site web grâce à des outils de tracking :
Outil de tracking - source <a href="http://www.powertrafic.fr/conversion-marketing-internet/"> Powertrafic</a>

Outil de tracking – source Powertrafic

  • Enregistrer les interactions entre le visiteur et une page web grâce à la technique du clic-tracking qui permet de détecter les clics, les scrolls ainsi que les mouvements de souris,
  • Connaître les pages qui génèrent le plus de conversions (quelles sont les pages par exemple qui poussent vos visiteurs à acheter des billets en ligne),
  • Débloquer les problèmes existants sur votre site en soumettant un questionnaire à vos internautes.

Une fois cette étape réalisée, quelles sont les prochaines actions à mener ?

Comme nous l’avons dit plus haut, l’intérêt de suivre le comportement de vos visiteurs en ligne vous permet de savoir ce qui les intéresse : télécharger du contenu, acheter des billets; visionner des vidéos, etc. Une fois votre site optimisé en fonction des objectifs que vous souhaitez atteindre (souhaitez-vous partager plus de contenu, avoir plus de membres à votre association d’amis du musée ou de votre club de fans, vendre plus de billets ou d’entrées… ?), il faut vous attaquer à l’augmentation de vos taux de conversion.

Une conversion correspond à l’action attendue d’un visiteur sur un site web. Cette action n’est pas forcément la même selon les sites. Selon vos objectifs, vous déciderez qu’une conversion correspondra, par exemple, à :

  • l’achat d’un produit
  • l’abonnement à une newsletter
  • le remplissage d’un formulaire
  • un appel téléphonique
  • l’inscription à un événement

Selon Powertrafic, agence digitale, n’essayez pas de courir après plusieurs lièvres à la fois et fixez vous un objectif de conversion clair, net et précis ! Si vous n’avez pas d’objectifs, vous risquez de vous disperser dans les résultats, de vous noyer dans votre stratégie et de perdre de nouveaux publics.

Comment calculer un taux de conversion ?

Le calcul est plutôt simple, le taux de conversion s’obtient en divisant le nombre de conversions par le nombre de visiteurs sur votre site.

Celui-ci va fluctuer en fonction de votre trafic, s’il s’agit d’un trafic qualifié ou pas, et de la qualité de vos contenus.

Comment obtenir un bon taux de conversion ?

 

En réalité, il est difficile de donner un chiffre idéal pour un bon taux de conversion car cela dépend votre secteur, de la concurrence et des objectifs attendus.

Néanmoins, on fixe généralement un taux de conversion moyen entre 2 et 3%. Mais méfiez vous des chiffres, un taux à 3 ou 4 % ne signifie pas qu’il est bon pour votre site.

Plus l’action demandée à un visiteur requière de l’implication, moins le taux de conversion est élevé. On notera que le taux de conversion est particulièrement faible pour les sites marchands. Cela semble plutôt logique, acheter des billets pour un spectacle par exemple demande plus de temps de réflexion et d’engagement que le simple fait de s’abonner à une newsletter ou de lire des contenus. Sur un site qui offre des services de vente en ligne, il est donc fort probable qu’un visiteur quitte votre site en n’ayant réalisé aucune action.

L’exemple du Rijksmuseum

Le Rijksmuseum a lancé il y a quelques années, à l’occasion de sa rénovation, le projet du Rijksstudio qui permet à leurs visiteurs en ligne de consulter gratuitement des millions d’œuvres d’art, de les imprimer et de les transformer en objets de son choix, voire de pouvoir les acheter à la boutique.

Ce projet en ligne a créé un véritable engouement pour le musée réel lors de sa ré-ouverture. Au-delà de l’intégration d’oeuvres d’art en ligne, le projet du Rijksstudio a été véritablement pensé comme une stratégie éducative mais aussi marketing autour de la collection du musée. L’appropriation des œuvres par la communauté a été telle que le musée a décidé de lancer un prix pour les designers en offrant au gagnant de pouvoir produire et commercialiser son produit. Ainsi à partir d’une stratégie éditoriale et digitale bien pensée et grâce à la coordination de différents départements du musée, la ré-ouverture de ce dernier après travaux a été un véritable succès et la notoriété de sa collection a grimpé en flèche.

Lectures complémentaires :

Sur le même sujet

Un commentaire

  1. 07/03/2016 - Comportement des visiteurs : comme...
    7 mars 2016 at 12:29 Répondre

    […] Mieux comprendre les visiteurs de votre site internet est indéniablement important pour votre stratégie digitale. Il est en effet important de découvrir quel contenu les intéresse.  […]

Laissez un commentaire