Qui sont ces jeunes designers qui ont la côte en Chine ?

Le nouveau visage de la mode ‘Made in China’

Les chinois entretiennent depuis toujours une certaine histoire d’amour avec les marques étrangères et pourtant la tendance actuelle indique que les consommateurs chinois sont désormais à la recherche de modèles exclusifs et partent de plus en plus en quête de labels locaux. La Mode chinoise voit arriver une nouvelle génération de designers prêts à en changer les codes. Voici une sélection de ces jeunes prodiges de la scène Fashion chinoise.

Masha Ma

Elle est peut-être la créatrice la plus renommée et célèbre de cette liste, elle a étudié à Londres en tant qu’assistante auprès du grand Alexander McQueen. Elle partage désormais son temps entre Paris et Shanghai. Lors de la Fashion Week Printemps/Eté 2015 de Paris, Masha Ma a fait des vagues en revisitant un élément commun aux grandes villes de Chine, le masque facial. Elle est connue pour créer des vêtements à la fois très forts visuellement et empreints en même temps de délicatesse.

Ayant déjà acquis une certaine notoriété en Chine, et est de plus en plus connue à l’international notamment grâce à ses défilés de mode expérimentaux.

 Masha Ma Ready to Wear Spring Summer 2015 in Paris

 

Xander Zhou

Issue du domaine du Design industriel en Chine, Zhou a entrepris un voyage aux Pays-Bas afin d’étudier la Mode. Puisant son inspiration dans son expérience dans le Design Industriel, Xander Zhou créé en 2007 sa propre marque de vêtements, devenant ainsi l’un des nouveaux visages de la mode masculine en Chine. Le travail du tissu et sa corrélation avec la silhouette de l’homme est ce qui fascine Zhou.

Fortement influencé par son passé industriel, Xander Zhou conçoit des designs futuristes mêlant vannes d’airs et textures industrielles. Son univers affirmé est travaillé jusqu’à ses étiquettes qui indiquent une provenance « Made on another planet »

xander-zhou-5-20131104404309

 

Yang Li

Né à Pékin mais ayant grandi à Perth en Australie, Yang Li réside désormais à Londres où il dirige sa propre collection de vêtements. Avant de monter sa propre entreprise il a travaillé avec des designers tels que Raf Simons, après avoir reçu une bourse de Central Saint Martins. Li travaille principalement des matières telles que le cuir ou la peau d’animal. Il décrit son style comme un « Luxe Minimal », ses croquis s’inspirent des vêtements de motard et il y opère une juxtaposition de matériaux. Li crée une esthétique dure qui a déjà séduit  de grands magasins tels que Selfridge’s.

yang2

 

Xiao Li

Li est né en Chine et a étudié London College of Fashion et le Royal College of Art, elle a été diplômé dans les spécialisations suivantes : mode féminine et une maîtrise en tricot. Après avoir obtenu son diplôme en 2013, Li a montré ses dessins de tricots, qui présentaient de géantes pièces de tricot sculpturales plongé dans la silicone. Elle réside maintenant en Italie, où elle a été nommée comme «The Next Big Thing» par Vogue Italie. Ses créations sont souvent trompeuses, en effet sa technique particulière associant le tricot et la silicone peut ressembler à du jean.

 home

 

Anais Mak

Reconnue pour ses vêtements féminins à tendance androgyne, cette créatrice basée à Hong Kong a étudié au Studio Berçot à Paris qui lui a donné les outils nécessaires à la création de sa propre marque, Jourden, en 2012. Ses créations sont devenues incontournables sur les pistes parisiennes. Son style se caractérise par un mélange de masculin/féminin et des créations classiques réalisées à partir de matériaux inhabituels.

interview-anais-jourden-mak_7

Min Wu

Diplômée en 2013 du London College of Fashion, la première collection de Min Wu l’a immédiatement propulsé au rang international. Ses collections futuristes et sculpturales ont fait les pages de la presse spécialisée mode en Chine et au Royaume-Uni. Wu est connu pour ses jeux de couleurs, de lumières et ses juxtapositions de matières.

MinWu-2-1

 

Huishan Zhang

Né à Qindao et ex-étudiant au Central Saint Martins College de Londres, Zhang affiche un style axée sur une rencontre Occident/Orient où les traditions chinoises se mêlent à la modernité occidentale. Après un stage à la maison Dior où il a été supervisé par Angelica Cheung, il a lancé sa propre collection. Ses créations se concentrent sur la modélisation de modèles de soirée à l’allure classique utilisant des matériaux tels que le velours, la broderie ou la dentelle avec des motifs inspirés des vases floraux et d’autres motifs artistiques chinois.

HuishanZhang

 

Ms Min

Comme la plupart des designers chinois, avant de retourner en Chine pour proposer leurs propres collections, Ms Min a étudié et travaillé en Europe et s’est formée auprès des designers Viktor & Rolf à Amsterdam. Elle a établi une boutique à Xiamen où elle commercialise ses créations Vintage très dur à trouver en Chine. C’est pourquoi elle a connu un franc succès notamment à travers sa plateforme Taobao (d’Alibaba) très appréciée des fashionistas chinoises (plus d’info ici).

20140327_48h_fashion1

Plus d’information sur comment promouvoir sa marque sur culture et communication c’est ici, ici et

Source

Vogue Chine

Sur le même sujet

Un commentaire

  1. Les marques de luxe misent sur la culture chinoise | Culture et Communication
    3 juin 2015 at 08:02 Répondre

    […] Les designers qui font fureur en Chine […]

Laissez un commentaire