Musée de Borda de Dax : un musée différent, moderne et interactif

Après une année record, le musée de Borda ferme ses portes jusqu’au printemps, pour mieux accueillir le Chevalier de Borda.

Le musée de Borda a fermé ses portes le 18 novembre 2007 et ce, durant tout l’hiver pour cause de travaux de remise aux normes. Ce temps permettra de préparer et de mettre en scène la prochaine exposition sur le Chevalier de Borda et le siècle des Lumières.

Un bilan plus que positif
L’exposition « Pin, Sable et Eau, les paysages landais d’hier à aujourd’hui » a débuté le 6 avril 2007 et pris fin le 18 novembre 2007. Cette vision croisée – artistique, historique, géographique et économique – de la forêt de pins, des rives de l’océan et des lacs, faisant appel à tous les sens du visiteur a eu un succès sans précédent. Plus de 9 100 personnes ont visité la Chapelle des Carmes, vu les films, touché les matières, humé les odeurs de sous bois…
Une exposition superbe et de grande qualité justifiant les 40% d’augmentation de visiteurs ses 8 derniers mois.

Un musée différent, moderne et interactif
Par son originalité le musée de Borda contribue à dynamiser les propositions culturelles de la ville de Dax. La ville souhaite toucher tous les publics, rendre la culture accessible à tous et surtout, dépoussiérer cette image de musée monotone. Borda offre une muséographie moderne, une large information, et de nombreuses animations autour des thèmes d’exposition, c’est un musée qui s’ouvre à la population : atelier, diffusion de film, conférences, rencontre avec les artistes… Tel est la recette du succès !

Une exposition pleine de promesses
Né en 1733, Jean-Charles de Borda est un des acteurs du siècle des lumières. Le nom de Borda est très présent dans le cité thermale ainsi que dans de nombreuses villes de France. Pourtant son oeuvre est très mal connue du grand public. L’exposition cherchera à y remédier et aidera les habitants de la région à s’approprier les découvertes de ce grand scientifique landais, père du mètre et du système décimal. Il a travaillé sur de vastes sujets, allant des mathématiques à la météorologie en passant par l’uni formalisation des mesures. L’usage des nouvelles technologies permet de rendre compréhensible ses recherches et de les intégrer dans leur contexte historique et scientifique.

Le site de la ville de Dax

Sur le même sujet

Laissez un commentaire