Pourquoi les Millenials sont un public à prendre en compte pour votre organisation

Vous avez sûrement entendu parler de la génération des “Millenials” ou génération Y, regroupant de façon assez grossière les personnes nées du début des années 80 au années 2000. De nombreux articles expliquent comment les cibler, comment leur parler mais assez peu expliquent pourquoi ce public est important pour votre organisation, et notamment quand vous êtes une institution culturelle.

Coleen Dilen Schneider aborde justement ce sujet dans son blog Know your Own Bone : Why Millenials May Be The Most Valuable Generation for Cultural Non-Profits.

Selon elle (et une étude IMPACT), la génération Y ferait partie des visiteurs ayant l’une des propensions les plus importantes de visite.

Les visiteurs à haute propension (HPV) sont des gens qui possèdent les attributs démographiques, psychographiques et comportementaux qui indiquent une probabilité accrue de visiter des organisations culturelles telles que les musées, les aquariums, les jardins, les organisations artistiques, sites historiques et patrimoniaux, centres de sciences, les zoos, etc. Ces visiteurs sont des personnes qui se rendent effectivement à des organisations culturelles et l’analyse des données de publics peuvent mettre en lumière ce que ces gens ont en commun. Des conclusions intéressantes se posent lorsque nous jetons un coup d’oeil aux visiteurs millenials à haute propension comparativement aux visiteurs non-millenials à haute propension.

Coleen Dilen

En effet, on note que :

  1. Les visiteurs génération Y sont une plus forte propension à revenir vous voir dans un délai plus court
  2. Les visiteurs génération Y ont plus tendance à développer le bouche-à-oreille et augmenter la fréquentation
  3. Le discours des millenials a une portée plus grande

Pour en savoir plus et suivre les conseils de Coleen en la matière, cliquez ici pour lire l’article (en anglais).

 

Sur le même sujet

Un commentaire

  1. Pourquoi les Millenials sont un public à...
    15 septembre 2015 at 13:46 Répondre

    […] Vous avez sûrement entendu parler de la génération des « Millenials » ou génération Y, regroupant de façon assez grossière les personnes nées du début des années 80 au années 2000. De nombreux articles expliquent comment les cibler, comment leur parler mais assez peu expliquent pourquoi ce public est important pour votre organisation, et notamment quand vous êtes une institution culturelle. Coleen Dilen Schneider aborde justement ce sujet dans son blog Know your Own Bone : Why Millenials May Be The Most Valuable Generation for Cultural Non-Profits.Selon elle (et une étude IMPACT), la génération Y ferait partie des visiteurs ayant l’une des propensions les plus importantes de visite. "Les visiteurs à haute propension (HPV) sont des gens qui possèdent les attributs démographiques, psychographiques et comportementaux qui indiquent une probabilité accrue de visiter des organisations culturelles telles que les musées, les aquariums, les jardins, les organisations artistiques, sites historiques et patrimoniaux, centres de sciences, les zoos, etc. Ces visiteurs sont des personnes qui se rendent effectivement à des organisations culturelles et l’analyse des données de publics peuvent mettre en lumière ce que ces gens ont en commun. Des conclusions intéressantes se posent lorsque nous jetons un coup d’oeil aux visiteurs millenials à haute propension comparativement aux visiteurs non-millenials à haute propension."Coleen Dilen En effet, on note que :- Les visiteurs génération Y sont une plus forte propension à revenir vous voir dans un délai plus court- Les visiteurs génération Y ont plus tendance à développer le bouche-à-oreille et augmenter la fréquentation- Le discours des millenials a une portée plus grande  […]

Laissez un commentaire